Une expérience historique: le matériel à l’origine de la transformation bactérienne

En 1928, Griffith avait établi que la modification génétique pouvait être transmise d’une souche bactérienne virulente (Smooth=lisse) morte à une autre souche non-virulente (Rough=rugueuse), de telle sorte que la souche rugueuse devenait virulente: c’est la transformation. Mais, l’expérience de Griffith ne permet pas de dire quelle molécule permet cette transformation.

Avery, MacLeod et MacCarty émettent l’hypothèse que l’ADN est ce matériel, encore faut-il le prouver.

Méthode:

Des cellules de la souche S sont tuées par la chaleur. Des extraits bactériens sont préparés en essayant d’éliminer tout matériel bactérien sauf l’ADN.

Puis, ces extraits sont mis en contact avec la souche R, non virulente, dans 4 conditions:

  1. extrait seul
  2. extrait + Protéase
  3. extrait + Rnase
  4. extrait + Dnase

Les résultats sont visibles ci-dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s