Chapitre 5 : De la puberté au nouveau-né

Qui fait un œuf, fait du neuf!

André Langaney, généticien.

1-Que se passe-t-il à la puberté?

Le fonctionnement de l’appareil reproducteur repose sur un dispositif neuroendocrinien faisant intervenir l’hypothalamus, l’hypophyse et les organes sexuels. La connaissance de plus en plus précise des hormones naturelles contrôlant les fonctions de reproduction humaine a permis progressivement la mise au point de molécules de synthèse qui leurrent ce système. Elles permettent une maîtrise de la procréation, avec de moins en moins d’effets secondaires.

2-Comment évite-t-on de tomber enceinte?

Chez la femme et chez l’homme, ces molécules de synthèse sont utilisées dans la contraception régulière « la pilule ». La contraception d’urgence féminine, les hormones contragestives dans le cadre de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) médicamenteuse, ainsi que la contraception hormonale masculine sont des outils permettant d’éviter d’avoir un enfant si on n’en désire pas. Sexualité et procréation sont deux choses distinctes. D’autres modes de contraception existent chez l’homme et la femme ; certains permettent de se protéger des infections sexuellement transmissibles, les IST et d’éviter leur propagation.

3-Comment peut-on avoir un enfant lorsqu’on y arrive pas?

Selon les problèmes de stérilité ou d’infertilité, différentes techniques médicales peuvent être utilisées pour aider à la procréation : assistance médicale à la procréation (PMA), hormones pour permettre ou faciliter la fécondation et/ou la gestation.

4-Comment notre identité sexuelle se construit-elle?

L’identité biologique est fondée sur le sexe chromosomique: la possession du Y apporte un gène SRY responsable de la production de testostérone. En son absence, les organes reproducteurs se développent dans le sens féminin. La mise en place de ces organes prend beaucoup de temps. Après une formation in-utéro, leur développement s’arrête pendant l’enfance pour ne reprendre qu’à la puberté lorsque le cerveau mature envoi un message aux organes génitaux de reprendre leur activité. A cet âge-là, les premières règles apparaissent, signe d’une reprise d’activité. Tous les mois, un ovule sera produit et sera potentiellement fécondable si des spermatozoïdes sont déposés dans le vagin grâce au pénis. Là, ceux-ci gagneront l’ovule à l’extrémité de la trompe. L’embryon nouvellement formé ira nicher dans la muqueuse utérine. Les règles s’interrompent pour 9 mois. Ces règles, comme la formation des gamètes, sont sous le contrôle d’hormones. Libérées dans le sang, ces dernières agissent sur des organes cibles modifiant leur activité.

Plan du cours:

  • Le fonctionnement de l’appareil reproducteur féminin
  • Le fonctionnement de l’appareil reproducteur masculin
  • Éviter d’avoir un enfant à chaque rapport sexuel
  • Comment avoir un enfant quand on n’y arrive pas
  • De la fécondation au nouveau-né

Documents sur le fonctionnement de l’appareil reproducteur:

Documents sur la contraception:

Documents sur les IST et les MST:

Documents sur les techniques de PMA:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s