Chapitre 12: Les organismes pluricellulaires

Why Are You Multicellular?

Introduction: Les êtres vivants sont soit unicellulaires, à une seule cellule, soit pluricellulaires, à plusieurs cellules.

Par comparaison avec les unicellulaires, nous allons chercher à comprendre comment fonctionnent les organismes pluricellulaires.

Pour cela, nous devons observer des êtres vivants au microscope: nous utiliserons des feuilles de mousse et des artémies.

1- L’observation microscopique d’êtres vivants:

Objet à observer: des feuilles de mousses.

Protocole:

  • Ouvrez votre boite en métal: prenez une lame, posez-la sur votre paillasse.
  • A l’aide d’une pince, prélevez une feuille de mousse et posez-la sur la lame.
  • Rajoutez une goutte d’eau.
  • Posez délicatement une lamelle par dessus: suivez les instructions ci-dessous.

Observez au microscope: suivez les instructions ci-dessous.

  • 1- Prenez une photo, partagez-la puis décrivez sur votre feuille de cours ce que vous voyez lorsque votre feuille est grossie 60 fois.(=objectif 4): « Je vois … 3
  • 2- Prenez une photo, partagez-la puis décrivez ce que vous voyez lorsque votre feuille est grossie 150 fois. (objectif 10)
  • 3- Prenez une photo, partagez-la puis faites un dessin d’observation en suivant les instructions ci-dessous lorsque la feuille est grossie 600 fois (=Objectif 40)
Capture d’écran du logiciel ImageFocus avec une observation microscopique de feuille de mousse. (x150)

Objet à observer: des artémies à divers stades de développement.

Objet à observer: coupes de muscle

Bilan 1: (à recopier dans votre cahier)

Les animaux comme les végétaux sont formés de cellules à noyaux, appelées eucaryotes, regroupées en tissus, eux-mêmes regroupés en organes. Mais, les végétaux pluricellulaires présentent des cellules vertes. Le vert est dû aux chloroplastes, petits éléments intracellulaires. Les cellules sont jointives et rectangulaires, reliées les unes aux autres par une paroi qui semble assez rigide. Ces cellules sont donc organisées en tissu vert aussi appelé chlorophyllien. La paroi est collée à la membrane plasmique qui individualise le compartiment intracellulaire appelé cytoplasme. Nous retiendrons que les organismes pluricellulaires présentent des organes spécialisés dans une tâche; pour accomplir cette tâche, il y a des tissus de cellules spécialisées dans cette tâche.

2- Comment les cellules des organismes pluricellulaires restent-elles collées entre elles?

Observation d’organismes unicellulaires: regardez cette vidéo puis répondez aux questions

Paramécie vivante observation au microscope

  • 1- A quoi sert la vacuole contractile?
  • 2- A quoi servent les cils?
  • 3- Est-ce un organisme pluricellulaire ou unicellulaire?
  • 4- Possède-t-il une bouche, un estomac, des intestins, un anus?
  • 5- Possède-t-il des tissus spécialisés pour digérer ses aliments?

Analysez cette expérience, tirez-en les conclusions qui s’imposent:

La colle entre les cellules d’un tissu:

Bilan 2: (à recopier dans votre cahier)

Les organismes unicellulaires sont indépendants les uns des autres; la cellule n’est pas spécialisée, il n’existe pas de tissu puisque ce sont des unicellulaires; leur forme est souvent ronde ou ovoïde; la cellule assure toutes les fonctions nécessaires à sa survie. Entre les cellules des organismes pluricellulaires, il existe un réseau de molécules qui forment la matrice extracellulaire; chez les végétaux, cette matrice extracellulaire est appelée paroi. Les molécules qui composent ces matrices permettent l’adhérence entre les cellules et ainsi la formation de tissus cohérents, la protection des cellules, le maintien de leur forme ou encore la communication entre cellules.

https://learn.genetics.utah.edu/content/cells/scale/

Recopiez ce schéma-bilan dans votre cahier:

chapitre 1 schéma-bilan LLS

Pour aller plus loin:

Unicellulaires, spermatozoïdes, ovule, cellule-œuf et embryogenèse.

Capture d’écran 2019-09-04 à 14
Capture d’écran 2019-09-04 à 14
Capture d’écran 2019-09-04 à 14
Capture d’écran 2019-09-04 à 14
Capture d’écran 2019-09-04 à 14

Capture d’écran 2019-03-31 à 15
Capture d’écran 2019-09-04 à 13

Observation au microscope optique des stomates de feuille de poireau

Observation au microscope optique des stomates de feuille de poireau Les feuilles de poireau constituent un matériel facile à utiliser pour observer l’organisation des stomates, ces structures microscopiques situées à la surface de l’épiderme des feuilles qui régulent, par leur degré d’ouverture soumis à un contrôle complexe, les échanges de gaz, dioxyde de carbone, dioxygène et vapeur d’eau, dont dépend le fonctionnement de la plante.

http://www.didier-pol.net

D’après Didier pol

A l’aide d’un tableau, comparez la cellule animale à la cellule végétale (points communs et différences)

Animation flash: la cellule végétale
https://www.biologieenflash.net

Animation flash: la cellule animale
https://www.biologieenflash.net

 

photo cellule de feuille
photo cellule végétale
photo cellule animale

Rotifère https://www.youtube.com/embed/lA4DlyQ6TV4?autoplay=0&controls=1&widget_referrer=https%3A%2F%2Fwww.canalblog.com%2Fcf%2Fmy%2F%3Fnav%3Dblog.upload.video%26bid%3D1062419%26zone%3Dz1%26searchYT%3Don%26searchDM%3Doff%26sort%3Drelevance&enablejsapi=1&widgetid=1&

Chaetonotus, le gastrotriche (video 1) https://www.youtube.com/embed/O74eFlhIqgE?autoplay=0&controls=1&widget_referrer=https%3A%2F%2Fwww.canalblog.com%2Fcf%2Fmy%2F%3Fnav%3Dblog.upload.video%26bid%3D1062419%26zone%3Dz1%26searchYT%3Don%26searchDM%3Doff%26sort%3Drelevance&enablejsapi=1&widgetid=1&

 De la taille d’un petit protozoaire, les gastrotriches n’en sont pas moins des animaux pluricellulaires recouverts d’une cuticule ciliée, regroupés dans l’ensemble des cuticulates qui comprennent entre autre, les tardigrades et le grand groupe des arthropodes. Chaetonotus larus mesure environ 100 microns et présente des cils ventraux qui servent à la locomotion. le dos est couvert d’écailles et d’épines 4 fois plus grandes dans la moitié postérieure. L’extrémité postérieure est fourchue. Le tube digestif montre antérieurement un pharynx musculeux dont on perçoit les contractions rapides sous forme d’un « éclair » blanc extrêmement fugace. ( Cette video est la propriété du service BioMedia de l’Université Pierre et Marie Curie : http://www.edu.upmc.fr/biomedia/ . Consultez nos sites de ressources en biologie : http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/ & http://www.snv.jussieu.fr/vie/ )

2- La matrice extracellulaire

– 5 semaines :
– organisation du vivant: 3 semaines sur l’organisme pluricellulaire (a comparer à un unicellulaire) et  2 semaines sur le métabolisme (ne pas faire la paramécie ou la levure … plutôt un foraminifère ou le plasmodium, exemples qui seront réutilisés) ;

montrer une échelle du vivant: schéma-bilan?

voir la matrice extra cellulaire; penser à la paroi végétale; banque d’images libres: UPMC (sorbonne) et Université Laval au Québec : catalogue de sites d’images libres en médecine; sortons les microscopes sans forcément faire un dessin;


– metabolisme : photosynthese et une voie métabolique, par exemple, synthèse d’une hormone pancréatique ; molécules interconnectées dans le cas de la photosynthèse

Histologie, images et commentaires
http://www.edu.upmc.fr

Banques d’images – Bibliothèque

Trouvez des documents en version numérique et imprimée répertoriés au catalogue de la Bibliothèque.

https://www.bibl.ulaval.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s