Chapitre 3: Les végétaux, des producteurs de matière organique

Les mots que vous devez savoir utiliser à la fin du chapitre:

Feuille, parenchyme palissadique, cellule chlorophyllienne, chloroplaste, pigments chlorophylliens, photolyse de l’eau, réduction du CO2, glucose, sève brute et sève élaborée, diversité chimique, tanins, interactions mutualistes, compétition, prédation.

L’essentiel:

  • Les parties aériennes de la plante sont les lieux de production de matière organique, c’est-à-dire des molécules organisées autour de l’atome de Carbone et de l’hydrogène, par photosynthèse.
  • Captée par les pigments chlorophylliens au niveau du chloroplaste, l’énergie lumineuse est convertie en énergie chimique par la photolyse de l’eau.
  • Cette photolyse conduit à un gradient de protons H+ et un transport d’électrons qui aboutit à la libération d’O2 et à la réduction du CO2 lors d’un cycle dit de Calvin.
  • Le CO2 réduit forme des liaison covalentes avec les protons H+, liaisons riches en énergie aboutissant à la production de glucose et d’autres sucres solubles. 
  • Ceux-ci circulent dans tous les organes de la plante où ils sont métabolisés, grâce à des enzymes variées, en produits assurant les différentes fonctions biologiques.
  • La croissance et le port de la plante se fait par la production de molécules typiquement végétales que sont la cellulose et la lignine à l’origine du bois; 
  • Le stockage de la matière organique, saccharose, amidon, protéines, lipides, sous forme de réserves dans différents organes, permet notamment de résister aux conditions défavorables ou d’assurer la reproduction ;
  • Les interactions mutualistes ou compétitives avec d’autres espèces ont conduit les végétaux à produire des molécules répulsives, anthocyanes et tanins par exemple.
  • C’est de là que les humains tirent toutes leur pharmacopée.

Les animaux se nourrissent des végétaux, autrement dit, ils récupèrent les molécules fabriquées par les plantes pour satisfaire leurs propres besoins.

Et chez les plantes, à quoi peuvent bien servir les glucides ainsi produits ?

http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/noix.htm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Juglon

Conclusion:

Grâce à la photosynthèse, le carbone peut entrer dans la chaine alimentaire et former de la matière organique (C lié à H)

Les feuilles sont comme des panneaux solaires capables de convertir l’énergie lumineuse en énergie chimique contenue dans la liaison C-H. C’est pourquoi les énergies fossiles, que sont les charbons et l’essence, sont appelés hydrocarbures. Il faut retenir qu’un seul litre d’hydrocarbure permet de faire le travail de 100 hommes sur une journée! C’est ce qui explique leur succès depuis la révolution industrielle.

Cette énergie chimique est utilisée par la plante pour son développement, sa reproduction et sa défense contre la concurrence végétale et animale par le biais de la synthèse de molécules répulsives.

http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Photosynthese/exp45.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s