« Le gazon est un non-sens écologique » : et si on rangeait enfin tondeuses, engrais et pesticides ?

Douze millions de jardins avec pelouse dans l’Hexagone ont fait éclore un marché de près d’un milliard d’euros. Mais le carré immaculé, constamment arrosé, entretenu et tondu au mépris de la biodiversité et de l’environnement, n’est plus en odeur de sainteté. Silence, on laisse pousser.
— À lire sur www.lemonde.fr/m-perso/article/2021/09/03/le-gazon-est-un-non-sens-ecologique-et-si-on-rangeait-enfin-les-tondeuses_6093325_4497916.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s