L’écosystème méditerranéen

L’île de Santorin, dans les Cyclades, est une île de la Méditerranée orientale. Apparue récemment il y a 1Ma, elle est un véritable laboratoire pour étudier la colonisation des milieux par le vivant. Il est donc logique de retrouver ici des espèces pionnières. Ces espèces ont la particularité d’avoir un développement très rapide, de produire des graines très rapidement; parfois, la reproduction asexuée est utilisée pour aller plus vite; la ressource est alors épuisée elle-aussi très vite mais une petite partie de l’organisme aura sûrement réussi à trouver un autre spot et le cycle recommence. On parle de stratégie r à propos de cette stratégie de colonisation. Une fois morts, les organismes formeront de l’humus si il y a de l’eau, préparant le terrain à des espèces à stratégie k, comme nous: temps de génération long, peu de descendants, preservation de la ressource (enfin, en théorie). Ainsi, les pentes d’un volcan actuel nous permettent de comprendre comment les continents vierges de toute vie ont un jour pu être colonisés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s